Café de Flore‎ > ‎

Jacqueline de Romilly - 18/05/2011

 Hommage à Jacqueline de ROMILLY
 
A l'occasion de la sortie du "livre secret" de Jacqueline de Romilly
" Jeanne" *
qu'elle écrivit en 1977 juste après la mort de sa mère tout en exigeant qu'il ne fut publié qu'après sa propre disparition,
nous avons recu pour évoquer sa vie et son oeuvre, 
son amie et ancienne élève,
 
Monique TREDE,
  
Directeur du Centre d'Etudes Anciennes de l'Ecole Normale Supérieure avec laquelle elle écrivit
"Petites lecons sur le grec ancien".
*Sortie le 23 mars aux éditions de Fallois.
 
Ambiance chaleureuse et érudite au Café de Flore où un auditoire captivé a suivi avec le plus grand intérêt Monique Trédé qui a su avec brio et enthousiasme, avec toute l'affection et l'admiration qu'elle lui portait nous parler d'elle, par maints détails nous dépeindre cette grande personnalité, grande humaniste férue de Culture Grecque qui était le centre de sa vie. Son livre "Jeanne" retrace la vie exemplaire de sa mère veuve en 1914 alors que Jacqueline n'avait que quelques mois érigeant autour d'elle un rempart de tendresse, masquant ses propres chagrins. Ecrivain à succès elle connu tout ce que le monde littéraire comptait entre les deux guerres, adaptatrice à la télévision et même à cette occasion traductrice de pièces en anglais.
Ce livre est un petit bijou littéraire à ne pas manquer.    
Merci chère Monique ce sera un moment fort et inoubliable pour les Intemporelles
 
 
 
 
 Sortie en MAI 2012 d'un livre inédit de Jacqueline de Romilly qu'elle écrivit dans les années 70 et qui n'avait jamais été publié. Dans "ce que je crois" édité par Bernard de Fallois on retrouve tout ce qui a fait le charme de la grande hélliniste, première femme professeur au Collège de France : l'émerveillement, la transmission du passé pour nourrir la modernité, la littérature. Le livre de l'académicienne, décédée en 2010, se clôt sur un appel à une nouvelle forme d'humanisme, un appel au sursaut! (Source Le Figaro) 
 
 
 
Comments